la côte la neige la nature Séjours espace pro COTEDAZUR-CARD 
 

Accueil > Activités nature > Randonnée équestre

ROUTE PAVEE DES LACS - Randonnée équestre

Départ de : LE BOREON
Dénivelée : +1460/-765 - +665/-1450 m
Longueur : 31.0 km
Période conseillée : juillet à septembre

Circuit exceptionnel en marge des sentiers battus, à la recherche du temps révolu où les hommes, véritables architectes en symbiose avec un cadre naturel grandiose, ont déposé leur empreinte pérenne pour tracer un cheminement quasi initiatique de pays en pays, de col en col, de lac en lac… Outre la difficulté intrinsèque du parcours liée à un relief très alpin et à un enneigement persistant parfois jusqu'en milieu d'été, les cavaliers devront prendre en compte les contraintes patrimoniales (sentiers pavés, ouvrage d'art) et écologiques (faune endémique, flore rare) ainsi que les risques liés à l'altitude et à l'éloignement.


itinéraire

1er jour : Boréon/Refuge Questa
Du parking de Salèse (1 670 m - b.434), suivre le tracé du GR 52 qui rejoint la piste (b.435) jusqu’au col (2031 m -
b.436). Poursuivre par le GR 52 jusqu’à la balise 267 ; traverser la rivière à gué au pont d’Ingolf et s’élever progressivement
jusqu’à atteindre le col Mercière (2 342 m - b.95).
Basculer dans le bassin versant d’Isola 2000 ; prendre à droite le sentier quasiment de niveau qui rejoint le tracé des lacs des Terres Rouges (b.92). Bifurquer à droite et à la balise 93 prendre la direction du Pas de Druos (2 628 m - b.94) qui se négocie pied à terre par une traversée assez aérienne marquée par un passage délicat pourvu d’arêtes rocheuses faisant saillie en
travers du chemin, réduisant le passage côté vide au strict minimum (travaux prévus). Amorcer la descente versant
italien, sur des chemins plus larges et souvent dallés, mais non glissants. Après la caserne de Druos, le chemin offre une remarquable vue sur le lac de Valescure qu’il faut longer en rive gauche jusqu’aux baraquements militaires avant d’entamer une ascension progressive en lacets.
La longue piste militaire datant de 1908 à 1928, entièrement pavée de roches granitiques, chemine au gré du relief pour rejoindre le lac de Claus (2 344 m), aux îlots rocheux affleurant, et un peu plus loin le refuge Questa (2 361 m).
NB : possibilité de réserver à l’avance le ravitaillement pour les montures qui devront passer la nuit à l’attache (couvertures bienvenues).

2e jour : Refuge Questa/Boréon
Du refuge, traverser plus ou moins de niveau (Est) sur des larges chemins encore pavés pour rejoindre après une légère montée les rives des lacs italiens de Frémamorte. Remonter ensuite sur des drailles étroites rendant la progression plus aérienne sur les pentes soutenues du col de Frémamorte (2 615 m - b.270).
Redescendre versant français par un chemin étroit, encombré de pierres, rendant la progression pénible (travaux prévus) jusqu’à Camp soubran, avant de retrouver une piste large et dégagée. À la balise 270, quitter le chemin pour suivre en direction de l’Ouest (b.269) la piste militaire plus longue, mais plus commode pour les chevaux.
Redescendre par le même itinéraire avec une brève remontée de la piste sous le col de Salèse, qu’il faudra suivre jusqu’à
l’entrée du Parc, pour économiser les chevaux.

 
   
   
Rejoignez nous !

Les villages & stations Vallée de la Tinée (copie)
     
Comité Régional du Tourisme Côte d'azur France