la côte la neige la nature Séjours espace pro WEB TV COTEDAZUR-CARD 
 

Accueil > Espaces naturels > Le Parc National du Mercantour

Le Parc National du Mercantour

Dernier maillon des Alpes du Sud plongeant dans la Méditerranée, le Parc national du Mercantour
est l'un des plus riches espaces naturels de la métropole par sa biodiversité.

Ce patrimoine exceptionnel, qui s'explique par la proximité des montagnes avec la mer et des influences climatiques à la fois méditerranéennes, alpines et continentales, confère à ce territoire un caractère d'une grande diversité qui le rend unique.
Sa richesse biologique, la splendeur variée de ses paysages, une nature réputée sauvage, sa richesse culturelle et historique ont contribué largement à l'attribution du label de « Parc national » en 1979, reconnu dans le monde entier comme le plus haut niveau de qualité et de protection des espaces naturels remarquables.
 

Des oliviers aux alpages, des forêts de mélèzes aux cimes enneigées, le Mercantour abrite une faune, une flore et des paysages d'une richesse et d'une variété rare y compris à l'échelle de la planète. Le massif du Mercantour est le seul Parc national français de haute montagne où l'on retrouve tous les étages de végétation. Avec ses sommets de plus de 3000m d'altitude, ses multiples lacs glaciaires et ses six vallées au caractère très affirmé, le Parc national du Mercantour constitue, à une heure de la mer, un joyau unique d'une nature préservée !

 

www.mercantour.eu

 

Six vallées, sept secteurs

 

D’une longueur de 150 km, le territoire s’étend sur six vallées (Verdon, Var-Cians, Ubaye, Tinée, Vésubie et Roya-Bévéra) dans les Alpes du Sud et couvre deux départements : les Alpes-Maritimes pour environ les deux tiers de sa surface, et les Alpes-de-Haute-Provence.
Pour les besoins de sa gestion, le Parc est divisé en sept secteurs, correspondant aux principales vallées du massif. Chacun d’entre eux abrite une équipe de techniciens et gardes moniteurs chargés de la surveillance, de l’animation et des opérations scientifiques et techniques au niveau local. Si vous les croisez, ils se feront un plaisir de vous conter les curiosités de la nature ou bien encore les histoires insolites des vallées..

   
Un territoire, deux zones

 

Comme tout Parc national français, le Parc du Mercantour est doté d’un cœur de parc (anciennement zone centrale) et d’une zone d’adhésion (anciennement zone périphérique).

Le cœur s'étend sur 68 500 hectares. Le rôle du Parc y est plus particulièrement dédié à la connaissance et à la protection de la nature ; seuls quelques hameaux traditionnels y sont saisonnièrement habités. Doté d’un patrimoine exceptionnel, cet espace est soumis à une réglementation que tout un chacun se doit de respecter pour participer à sa conservation.

Son « aire d’adhésion », elle, est actuellement de 136 500 ha mais elle ne saurait tarder à changer avec la nouvelle loi. Elle compte environ 18 000 résidents permanents répartis dans 28 communes dont 22 dans les Alpes Maritimes. Le Parc y encourage le développement économique, mais ceci toujours dans le souci constant d’harmoniser impact des activités humaines et protection de l’environnement.

   
 
Des montagnes sans frontières

 

De l’autre côté du massif du Mercantour, nos voisins italiens ont, eux, créé le Parco Naturale Alpi Marittime en 1995, issu de la fusion du Parc naturel de l’Argentera (1980) et de la Riserva del Bosco e dei Laghi di Palanfré (1979).

Aucune frontière physique ne sépare les deux espaces protégés. Ensemble, ils forment une entité écologique unique : on parle de montagnes sans frontière. Pendant des siècles, ils ont entretenu des liens économiques et culturels traditionnels.

Depuis 1984, le Parc national du Mercantour a établi des relations privilégiées avec le Parco naturale Alpi Marittime, avec lequel il s’est jumelé en 1987. Cette collaboration permet de mieux répondre aux exigences de protection et de gestion de leur patrimoine naturel commun. Et pourquoi pas un Parc Européen pour l’avenir ?

   
 
 
  Agenda

du 01 avril au 05 novembre 2017
L'exposition d'Olivier Mosset et Jean-Baptiste Sauvage à l'espace de l'Art Concret, coproduite par
du 11 mai au 30 septembre 2017
L'exposition « Fleurs des Merveilles » présente au musée départemental des Merveilles un carrousel
du 16/05/2017 au 01/01/1970
Cette exposition au MIP, développée en partenariat avec Christian Dior Parfums, met en scène les
 
   
Rejoignez nous !

Comité Régional du Tourisme Côte d'azur France