la côte la neige la nature Séjours espace pro COTEDAZUR-CARD 
 


Des bisons sur les Monts d'Azur

A 35 kilomètres au nord de Grasse, vivent des espèces qui cohabitaient autrefois dans les grandes forêts et les plaines européennes. Les amoureux de nature intacte peuvent séjourner dans le haut Thorenc et approcher ces animaux mythiques.

Autour du manoir du XVIe siècle et de ses tourelles arrondies, le paysage est blanc comme dans un conte de Noël. Sur les 700 hectares de la Réserve biologique des Monts d’Azur à Thorenc dans le haut pays grassois, la nature semble s’être figée puis assoupie. Pourtant, à l’intérieur des sous-bois vit une faune sauvage exceptionnellement riche. "Venir ici, c’est entrer sur le territoire des animaux et comprendre ce qu’est une faune sans que l’homme ne l’écrase", commente Baptiste Vivinus le responsable scientifique du domaine. Du 1er mars au premier week-end de janvier, en calèche ou à pied mais toujours accompagné, le visiteur peut donc côtoyer des grands spécimens de la forêt européenne. Le bison d’Europe, le plus gros mammifère terrestre du continent -1m80 au garrot, 800 kilos - est introduit dans la Réserve en 2005. La quinzaine d’animaux arrivés à Thorenc sont tous nés en captivité et sont issus des derniers individus recensés en Europe centrale dans les années vingt. Au printemps 2010, cinq naissances portent à 32 le nombre de bisons vivant ici.

Un séjour purement nature
Autre rareté biologique : le cheval de Przewalski. Originaire de la steppe asiatique, ce petit cheval – 1m40 au garrot – est réputé pour son caractère indomptable. L’espèce, découverte en 1881, était déjà en voie de disparition. Une campagne de capture au début du XXe siècle permet d’acheminer en Europe une trentaine de poulains dont une dizaine pourra se reproduire. Dans la Réserve, quatre poulains sont nés en 2010 et seize chevaux au total gambadent désormais sur son territoire. "Le but ultime de la réserve est de remettre en liberté ces animaux protégés, en Mongolie, en Pologne ou ailleurs en Europe". Outre ces deux espèces, cerfs, chevreuils, sangliers, renards, loups et même lynx vivent ou transitent ici en toute liberté.

Pour ceux intéressés par un séjour prolongé, la Réserve possède dix chambres réparties sur deux bâtiments. La maison bioclimatique, équipée de capteurs solaires, ouvrira ses portes en mars 2011 avec cinq chambres d’hôtes ultra spacieuses. Enfin, de mai à septembre, des lodges en tentes de coton attendent les amateurs de séjours purement "nature". Un service de restauration est également proposé !   

Réserve biologique des Monts d’Azur
2651, route des Châteaux – 06750 Thorenc-Andon
Tél. 00 33 (0)4 93 60 00 78
www.haut-thorenc.com 

 
Janvier 2011

 

 
Claudine Francini


A lire aussi

«Cette voie héroïque faillit ne pas exister et son maintien s'avéra tout aussi aléatoire. Dans les Al [...]»

«»

«Panier en osier sous le bras, de juillet à octobre, ils sont des dizaines à arpenter les champs de j [...]»

«Pour parvenir aux hameaux de Berghe, sur la commune de Fontan, il faut rejoindre la vallée de la Roy [...]»

«»

«Deux vallées, sept communes - Moulinet, Sospel, Breil, Fontan, Saorge, La Brigue et Tende - proches [...]»

«La haute vallée du Var est la plus éloignée du littoral azuréen. Y parvenir implique de suivre le co [...]»

«Point de passage entre la vallée de la Tinée et le village de Beuil, le village de Roubion se mérite [...]»

«»

«»

 
 
  Agenda

du 07/07/2017 au 31/05/2018
Le musée départemental des Merveilles présente cet été, jusqu'en mars 2018, l'exposition "Rites et
du 24 mars au 17 juin 2018
Au printemps 2018, l'artiste coréen Lee Bae investit les espaces de la Fondation Maeght pour y
du 26 au 27 mai 2018
Le traditionnel Marché Potier expose une cinquantaine de céramistes sur la Place du Grand Jardin.
 
   
Rejoignez nous !

Comité Régional du Tourisme Côte d'azur France