la côte la neige la nature Séjours espace pro COTEDAZUR-CARD 
 

Accueil > Spécial Vélo > Les balcons de l'Estéron

Les balcons de l'Estéron

Situé entre le Var et l’Estéron, ce magnifique parcours ravira les amateurs d’une nature sauvage et préservée
avec des panoramas à couper le souffle. Il permet de découvrir les villages perchés ou situés au fil des
eaux turquoises de la rivière Estéron.
La montée vers Gilette et Bonson vous attend en guise d’échauffement. Se déroulant en premier lieu
au pied du Mont Vial, puis sur la route des crêtes entre Toudon et Ascros, véritables belvédères sur
le massif des Préalpes, l’itinéraire aborde ensuite la redescente de la Vallée de l’Estéron, ancienne
frontière franco-sarde.
Départ à partir du parking du pont Charles-Albert.

L'itinéraire

 

Bonson
Perché à 450 m, Bonson offre un panorama inoubliable sur la vallée du Var. De son éperon rocheux, il domine un paysage remarquable composé de vergers d’oliviers. Le moulin à huile ancestral produit une huile d’olive reconnue AOC. Depuis 2003, le village s’ouvre à la création contemporaine (Festival du « Peu » en juillet).
La fontaine-abreuvoir de Toudon
Ornée du monogramme de la République Française, elle date de 1881. Sous la IIIe République, l’arrivée d’eau dans les villages devient systématique, de même que la réalisation d’abreuvoirs pour le bétail. Attention l’eau n’est pas potable !
Ascros
Perché à 1 145 m d’altitude, Ascros offre un panorama hors du commun.
Pour découvrir le coeur du village, empruntez la Montée du Pourtaou pour y contempler une église romane du XIIe siècle, les ruines du château féodal surplombant le village, les ruelles étroites, la placette et
son lavoir encore en usage. 
La chapelle Notre-Dame d’Entrevignes à Sigale
Classée monument historique depuis 1925 et complètement rénovée, elle se visite sur demande en s’adressant à la mairie. Ce bel exemple de chapelle niçoise romane illustre l’art de la peinture murale 
religieuse qui se développe dans les Alpes-Maritimes entre le XIIIe et le XVe siècles. Parmi les fresques datées de 1536, on peut voir une représentation assez rare de la Vierge enceinte. 
L’Estéron, la rivière émeraude
Au coeur de l’arrière pays niçois, l’Estéron a dessiné une vallée somptueuse, dans un site qui a conservé
son aspect sauvage et pittoresque. Prenant ses sources dans les Alpes-de-Haute-Provence, c’est le seul affluent important de la rive droite du Var. Il a souvent servi de frontière entre le Comté de Nice et de Provence. Des bornes frontières sont encore visibles sur le vieux pont de Sigale et au pont de la Cerise à Gilette.
L’église Sainte-Pétronille à Roquestéron-Grasse
Sur la rive droite de l’Estéron se trouve le charmant village de Roquestéron-Grasse, dominé par son église Sainte-Pétronille. Construite au XIIIe siècle, cette chapelle est promue église paroissiale à partir de la scission de la commune en 1760, et prend un rôle stratégique important, permettant de surveiller le royaume sarde
de l’autre côté de l’Estéron. .

Départ : parking du pont Charles-Albert
Vélo : vélo de route
Age
: +16 ans
Distance : 88 kilomètres
Dénivelée : + 1679 mètres 
Temps : 1 jour

   
Se rendre au Pont Charles-Albert

 

Depuis Nice, suivez la RM 6202 en direction de Plan-du-Var et de Digne jusqu’au pont Charles-Albert.
Traversez alors le Var et rejoignez l’aire de stationnement à gauche après le rond-point.
Comptez 25 mn depuis l’aéroport de Nice.

En savoir plus

 
 
 
  Agenda

le 21 octobre 2018
Un enduro VTT 100% féminin et un enduro VTT Kids, épreuve comptant pour le 1001 Enduro Tour, sur
 
   
Rejoignez nous !

Comité Régional du Tourisme Côte d'azur France